Auteur Sujet: Ces gens qui restent froids sur la musique de Dalida  (Lu 234 fois)

Wiba

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 367
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Pas encore évaluée !
"Ces gens qui restent froids", d'après "Pour en arriver là" de Dalida: paroles de J.C. SCRIBE, interprétée par Wiba, un grand merci à mon ami scribe pour ces belles paroles qu'on pense tout deux haut et fort .                                                                                                             

« Modifié: 1 Juin 2017, 10:16:01 par Wiba »

Scribe

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 108
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Ces gens qui restent froids sur la musique de Dalida
« Réponse #1 le: 1 Juin 2017, 12:25:34 »
Pas encore évaluée !
Et merci à toi d'avoir carrément sublimé ce texte en l'interprétant, ce qui a déjà bougé des gens sur Facebook !

Nathalie

  • Invité
Re : Ces gens qui restent froids sur la musique de Dalida
« Réponse #2 le: 1 Juin 2017, 14:43:56 »
Pas encore évaluée !
Bravo

Wiba

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 367
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Ces gens qui restent froids sur la musique de Dalida
« Réponse #3 le: 2 Juin 2017, 08:16:47 »
Pas encore évaluée !
 :-[ :-[ merci

Scribe

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 108
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Ces gens qui restent froids sur la musique de Dalida
« Réponse #4 le: 3 Juin 2017, 09:56:35 »
Pas encore évaluée !
Je pense que cette parodie est et restera intemporelle car on aura toujours et partout des gens indifférents à tout, et d'autres qui n'auront rien à dire, dans tous les compartiments de la société, et ce quel que soit le sujet abordé !

Illustration ici, comme sur tous les autres supports du net, où on voit passer beaucoup de gens sur nos publications sans y retrouver cependant le moindre avis, la moindre réflexion, ou le moindre commentaire ! Et que faire ? On ne peut pas obliger les gens à parler, à réagir, à s'intéresser à autre chose qu'à leur petit monde restreint, voire à leur nombril, pour quelques uns qui ont parfois tendance à être de ce tonneau là, si telle n'est pas leur nature...

Alors on dit basta, et on continue néanmoins à envoyer pour se faire plaisir, et à se parler uniquement entre deux ou trois amis(e)s fidèles, curieux, et surtout passionnés ! C'est un peu dommage tant il est vrai, comme l'a si bien dit Antoine de Saint-Exupéry "qu'il n'est qu'un luxe véritable, et c'est celui des relations humaines."